Réussir le défi d’une famille recomposée

Que de compromis me direz-vous! Et vous avez raison. Il y a tout un défi à relever à vivre dans une famille recomposée.

Au Canada, il y a près de 500 000 familles recomposées. C’est une donnée publiée pour la première fois par Statistique Canada en 2012. On entend, par là, un couple qui vit avec au moins un enfant né d’une précédente union. Ce qui représente 12 % des 3,7 millions de familles avec enfants.1

C’est donc une réalité très présente aujourd’hui que de réussir le défi d’une famille recomposée. C’est pourquoi je sens important de vous présenter une famille qui me semble avoir réussi une articulation heureuse de vie familiale recomposée depuis 20 ans.

Un jour, une mère monoparentale de quatre enfants vient me consulter pour me partager sa grande joie de revivre l’amour après une séparation de quatre années. Elle est de nouveau Maison prhamoureuse. Son sourire et ses yeux me confirment son bonheur, mais j’entends un « mais » dans ses mots… « Mon amoureux est un papa de 3 enfants presque du même âge que les miens », me dit-elle un peu craintive. C’est une femme qui écoute et partage ce qu’elle ressent assez facilement. Elle m’exprime clairement sa recherche de réponses sécurisantes à ses questions : « Crois-tu que cela puisse être possible de vivre à neuf dans une même maison? Que les enfants puissent s’entendre? Qu’un avenir est possible pour nous deux? »

Quand une mère ou un père divorcé rencontre à nouveau l’amour, c’est un nouvel équilibre à trouver au sein de la famille. Réussir à créer une relation de qualité avec chaque enfant sans empiéter sur le rôle du parent absent, c’est une situation complexe qui demande du doigté au quotidien.

Voilà qu’après 2 ans de vie commune avec les enfants Lire la suite

Partagez ...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Me laisser surprendre…

J’ai participé dernièrement à une formation PRH intitulée « La vie en moi et ses entraves » et j’aimerais vous faire part de la manière dont certains outils pédagogiques m’ont entraînée dans l’expérience étonnante de « me laisser surprendre… ».

Cette découverte de soi, par l’expression créative, en utilisant des formes, des lignes et des couleurs, suivi d’un temps d’analyse écrite, sont deux moyens pédagogiques proposés dans cette formation pour expérimenter plus loin la connaissance de ma personne.

Je suis arrivée à ce temps de formation avec mon vécu du moment, consciente de mes forces, de mes capacités et de certains obstacles qui empêchaient la circulation de ma vie. Un désir était là, cependant, bien vivant en moi, celui d’avancer avec plus de cohérence en qui je suis. Voici comment j’ai vécu cette formation.

À chaque journée et, selon les thèmes proposés, je me fais attentive à ce qui se passe en moi. À maintes reprises, ce mode d’expression créative suscite de l’étonnement, me place dans une invitation intérieure à Lire la suite

Partagez ...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn