L’étoile que je suis…

« Les étoiles sontCiel étoilé éclairées pour que chacun puisse un jour retrouver la sienne. » (Extrait du livre : « Le Petit Prince » d’Antoine de Saint-Exupéry.)

Cette phrase fait écho en moi et me place dans un état d’arrêt. Elle m’alimente. Elle fait lumière. Elle crée en moi de l’espérance et m’ouvre à la recherche de ma propre étoile.

Cela veut dire quoi pour moi, trouver ma propre étoile?

À première vue, c’est me retrouver, me découvrir, c’est aller vers le sens de ma vie. Quand je m’arrête, c’est plus encore : c’est devenir l’étoile que je suis, illuminée, vraie, solide, libre. J’ai la sensation que chaque personne est une étoile et qu’elle est habitée de façon consciente ou non d’une recherche de son identité, de sa source lumineuse unique.

Comment trouver sa propre étoile?

Si je me réfère à mon expérience et à mon observation des personnes qui ont trouvé leur étoile, un travail d’introspection s’impose pour apprivoiser notre monde intérieur. Ce regard tourné vers l’intime de soi favorise ainsi la connaissance de qui l’on est. Écouter la vie qui nous habite, ce qu’elle cherche à nous dire, écouter ce qui dort au fond de soi.

Accueillir ce qui est là ne se fait pas nécessairement dans l’immédiateté. Pour certains, cette démarche se déroule assez bien, mais pour d’autres, ce n’est pas aisé. Cela peut être déroutant. Je peux connaître une lutte contre des idées que je me suis faites de moi, des principes ou un idéal de vie. J’ai besoin de vérifier ce que je cueille, ce que je découvre. J’ai besoin d’expérimenter ce qui cherche à émerger, à croître, par exemple en m’impliquant dans des actions qui me construisent. Ces expériences me permettront de conscientiser des richesses de mon identité, m’ouvrant de plus en plus au réel de moi, à l’étoile que je suis.

AccompagnatricePRH offre une démarche qui favorise cette recherche de notre « étoile », entre autres, par l’accompagnement individuel, c’est-à-dire par la rencontre d’une personne compétente, capable de m’accueillir sans me juger, capable d’empathie, qui a un regard constructeur sur moi. Son écoute profonde, sa qualité de présence, sa compréhension du vécu intérieur qui vont au-delà du paraître, contribuent à la mise debout et favorisent le déploiement de qui l’on est : homme, femme d’authenticité, de créativité, de relation, leader; homme, femme d’humanité qui entraîne et qui transforme.

Me connaître, me laisser dérouter pour dire oui à une vie qui grandit en moi, qui fleurit, qui se livre davantage, libère la source lumineuse qui m’habite et m’entraîne à devenir lumière pour les autres, à l’image de l’étoile qui scintille dans la « sphère céleste ».

Et vous, êtes-vous à la recherche de votre étoile?

Je vous invite au silence intérieur qui vous permettra de vérifier si vous sentez que vous êtes en chemin pour découvrir l’étoile qui est la vôtre.

Bonne route…

Doris Hébert, formatrice PRH

Partagez ...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Une réflexion sur “L’étoile que je suis…

  1. En lisant votre analyse dont la profondeur et la poésie me rejoignent, j’ai pris contact avec mon étoile qui est présence d’amour, de paix, de lumière, et de douceur, toutes ces richesses qui me rendent heureuse, me font sentir moi tout à fait et éclairent mon entourage.

    Richesses qui tirent encore des larmes hors de moi. Pourquoi? Probablement qu’elles ont été bafouées dans mon enfance, et que je pleure encore ces blessures de relation non guéries.

    Merci pour votre belle analyse. Et Bonne Fête à toutes les mamans!

    Lucie
    Montréal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *