UN ARBRE PARMI LES AUTRES

Dans la forêt, il y a de nombreuses variétés d’arbres,

De multiples essences de bois différentes.

Mais chaque arbre est unique et vit selon sa propre nature,

Là où il se trouve, avec les autres,

Assumant sa différence comme une richesse pour l’ensemble de la forêt.

 

Jamais un arbre n’essaie d’être autre chose que ce qu’il est.

Il reste fidèle à ce qu’il porte depuis qu’il a germé.

C’est vrai, l’arbre n’essaie jamais

D’être autre chose que ce qu’il est destiné à être.

Il se concentre seulement pour grandir

Tel qu’il est conçu depuis son origine.

Il n’essaie pas de ressembler à autre chose qu’à lui-même.

Il donne son maximum pour déployer sa véritable nature

Et produire tous les fruits auxquels il est promis.

 

Même s’il est un simple érable parmi tous les autres,

Il s’applique à s’enraciner de toutes ses forces

Et à étaler ses branches vers le ciel.

Il a sa place parmi les autres et ne se compare jamais.

Par sa présence, il ajoute de la valeur à la forêt.

Il vient participer à l’ensemble de l’érablière et la rendre plus riche.

Il fait sa part à partir de son identité propre

Car il sait qu’aucun autre érable n’est semblable à lui.

 

Aucun autre érable ne donnera la même saveur d’eau d’érable au printemps,

Ne fournira la même étendue d’ombre en été,

N’offrira les mêmes recoins pour abriter les oiseaux.

Aucun n’offrira la même diversité de couleurs à l’automne

Ni la même silhouette en dormance en hiver.

Aucun autre érable ne sera exactement comme lui.

Ce qui le rend beau,

C’est qu’il fait ce qu’il a de mieux à faire,

C’est-à-dire « rester lui-même »,

Unique, différent, resplendissant.

Diane Plante, formatrice PRH

Partagez ...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

8 réflexions sur “UN ARBRE PARMI LES AUTRES

  1. En lisant cette analogie de l’arbre avec nous, j’ai pensé au gland de chêne que j’ai semé devant ma maison, il y a 2 ans. Suite à cette lecture analogique, mon chêne me rappellera que je suis unique et que ma seule raison d’être dans ma vie c’est d’être moi, simplement moi, entièrement moi.
    Il est beau, mon petit chêne. J’en prends soin, l’arrose en été, le protège en hiver en l’abritant pour le protéger d’une trop grande accumulation de neige qui pourrait le briser, puisqu’il est si fragile. Avec le temps, après avoir grandi et s’être renforci, je vais le laisser se défendre seul contre les intempéries… mais j’y porterai toujours une attention particulière pour favoriser sa croissance dans l’espoir de voir ses branches me donner de l’ombre et là de ressentir la joie de le voir grandir encore longtemps… Il continuera d’égayer la postérité même une fois que j’aurai quitté cette terre pour continuer de croître dans le sol éternel du cœur de Dieu.
    Puisse la Source de la Vie m’entendre et exaucer ma demande: que je m’aime assez pour toujours m’occuper à déployer la semence qu’elle a mise en moi avant même d’être conçu afin qu’elle donne du fruit qui demeure…
    Qu’elle me soutienne et me libère dans les moments de tentations d’essayer d’être un autre que moi car c’est uniquement en Elle que je désire grandir puisque c’est uniquement en Elle que se trouve la Vie éternelle. Qu’il en soit ainsi!
    Maurice P.

    • Bonjour Maurice,

      Ce que vous exprimez ici est riche : « toujours m’occuper à déployer la semence….. » Cela témoigne de votre élan à prendre soin de la vie en émergence pour qu’elle porte tous ses fruits, dans la nature comme au cœur de vous-même. Je vous souhaite du bonheur à contempler le déploiement de votre chêne tout en étant attentif à ce qu’il vous révélera de votre unicité personnelle. Grand merci d’avoir enrichi notre article de votre partage.

  2. Merci Diane. Bonne rèflexion sur notre unicité et parfois la difficulté d’accepter notre différences et le fonctionnement de la comparaison.

    • Bonjour Thérèse,

      Le commentaire que vous apportez est juste. Entrer dans notre unicité requiert de prendre contact avec ce qui nous caractérise personnellement et d’y accorder toute sa valeur. C’est un exercice qui solidifie la personnalité lorsqu’on le fait régulièrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *