Donner un sens à ma vie

Qui peut affirmer ne jamais s’être posé cette question du sens à donner à sa vie, à un moment ou l’autre de son parcours? Personnellement, je peux dire qu’il m’est arrivé, à quelques reprises, de me poser ces questions : « Est-ce que ma vie a du sens? Est-ce que je m’accomplis pleinement en tant que personne? Suis-je sur la route de mon bonheur? »

Être à la recherche du sens de sa vie est une quête qui est partagée par un grand nombre de personnes. Mais, c’est quoi au juste le sens de sa vie? Où doit-on chercher pour le trouver? Que doit-on chercher? C’est en me questionnant à ce sujet que je me suis rendue compte, qu’au fond de moi, j’étais en réalité à la recherche de mon identité profonde : « Qui suis-je au tréfonds de moi? Quel idéal de vie correspond à qui je suis vraiment? » Voilà par où j’ai dû commencer ma recherche.

Qui suis-je au juste?

deux-directionsC’est une première question qui s’est imposée à moi. Je me suis engagée dans la découverte de mes forces, de mes aptitudes, de mes talents, de mes valeurs profondes, de mes goûts, des liens que je vis avec certaines personnes, des actions qui donnent sens à ma vie. J’y ai découvert également mes limites en tant que personne humaine qui ne peut tout accomplir. Cette recherche m’a permis de découvrir que je suis une pédagogue, une écoutante empathique et une femme qui a un potentiel pour l’aide à autrui. Je suis devenue également une grand-mère tendre, affectueuse et très attentive aux besoins de mes petits-enfants, aux signes qui traduisent ce qu’ils vivent de beau ou de difficile. Ma qualité de présence à eux s’est beaucoup améliorée. Cette expérience me permet de goûter à une plénitude de vie.

Donner un sens à sa vie, c’est trouver ou retrouver le bonheur de vivre, avoir du plaisir dans ses engagements, avoir le goût de se lever le matin pour accomplir les tâches quotidiennes. C’est occuper toute sa place d’homme ou de femme dans la société.

Donner un sens à sa vie, c’est se vivre en harmonie avec autrui, sentir que sa vie a du sens. C’est se sentir bien là où nous sommes implantés. C’est avoir la sensation d’accomplir quelque chose de bien pour la société en investissant le meilleur de nous avec nos proches d’abord, nos enfants, parents, frères et sœurs, amis et, plus largement, chaque fois que nous en avons l’occasion. C’est être bien avec soi et avec les autres.

Par quels moyens peut-on apprendre à se découvrir et approcher le sens de sa vie?

D’abord, trouver un milieu humain qui le permet et l’encourage. Vivre des relations stimulantes avec des personnes qui croient en nous et avec qui nous pouvons rester nous-mêmes, c’est-à-dire être vrais, authentiques, ne pas se cacher derrière un masque.

Ce qui est très vitalisant également, ce sont des temps de gratuité dans la nature. Un temps avec soi-même juste pour goûter à la vie en soi. Introduire cette relation à la nature dans notre quotidien nous permet aussi une vivification en profondeur si nous savons contempler la vie. Cela nous permet de favoriser ce contact avec le meilleur de nous.

Le sens de sa vie se découvre aussi à travers nos différents engagements : un bénévolat qui nous permet de donner gratuitement le meilleur de nous; un loisir que nous aimons nous permet d’actualiser nos aptitudes, de nous développer dans un travail adapté à nous et qui nous permet de laisser vivre nos qualités relationnelles; un engagement auprès de certaines personnes où nous pouvons vivre notre capacité d’amour gratuit, par exemple, l’accompagnement d’un ou de plusieurs enfants avec lesquels nous sommes en lien.

envoleeEn faisant cette démarche de connaissance de soi, nous commençons à sentir ce qui nous rend heureux en tant qu’être humain, ce qui nous rend fier d’être qui nous sommes. Ainsi, nous découvrons petit à petit ce pour quoi nous nous sentons faits et là où il nous sera possible de donner le meilleur de nous. De plus, si l’on est accompagné dans cette recherche, il devient plus facile de libérer ce qui entrave notre vie afin d’actualiser tout le potentiel qu’il y a en nous.

Pouvez-vous dire : « J’ai trouvé le sens de ma vie et je suis heureux, heureuse ainsi »? Si oui, apprenez à devenir attentifs aux manifestations de ce bonheur en vous et autour de vous, dans vos relations, vos actions, dans le quotidien de votre vie. Si non, de quoi auriez-vous besoin pour y parvenir?

Vous souhaitez progresser sur ce thème? PRH vous propose certaines formations dont celles-ci :

Lorraine Roy, formatrice PRH

Partagez ...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

2 réflexions sur “Donner un sens à ma vie

  1. Merci Loraine de nous inviter ainsi à cette interrogation si fondatrice….
    Pour ma part, plus que de « donner un sens »à ma vie…il c’est agi, il s’agit de trouver le « sens donné »: en effet m’enfoncer de plus en plus dans mon fil rouge me montre, me démontre même, que le sens de ma vie est un déjà la….depuis mon origine.
    Un déjà à la source de ma vie et donné à Voir, donné à recevoir de la Source même, dans toute l’ampleur de son Mystère.
    Le « recevoir » de ce jaillissement premier , va me permettre de découvrir, ressentir, expérimenter cet unique que je suis dans sa couleur, sa forme, sa densité, sa saveur, son bonheur d’être: part unique qui est la mienne et qui appelle
    à se vivre, se déployer, s’incarner…
    Le colibri en effet, fait sa part unique….et c’est bien là toute sa Joie….
    Nicole Langlois-Meurinne.

    • Bonjour Nicole,
      Je suis très heureuse que cet article vous rejoigne loin en votre expérience personnelle. Oui il est vrai que le sens à sa vie est inscrit en nous depuis toujours et qu’il est important de le découvrir à travers les gestes que l’on pose, les intuitions que nous avons, les aspirations présentes en nous afin que le sens de notre émerge peu à peu à notre conscience.

      Bonne continuation à vous.

      Lorraine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *