La relâche scolaire, moment pour se retrouver, moment de proximité

Pour nous au Québec, en plein cœur de notre hiver québécois, arrive un temps de relâche scolaire. Pour certains, cela permet un moment pour se reposer à la maison avec les enfants et pour mettre de côté les horaires chargés; un temps pour se retrouver tranquille en famille. Pour d’autres, ce sera un bon moment pour partir à l’extérieur afin de changer la routine. Mais l’important est de prendre du temps pour écouter nos enfants et vivre une proximité avec eux.

Dernièrement, dans le cadre de mes activités PRH, j’ai vécu une expérience auprès de jeunes étudiants de 15 à 17 ans où j’ai pu échanger avec eux sur l’image qu’ils ont d’eux-mêmes. J’ai constaté que ce n’est pas toujours facile pour eux de se voir de manière positive. Je leur ai alors proposé une activité collective leur permettant de porter attention aux qualités, aux forces chez leurs collègues de classe et de se les exprimer mutuellement. Cet exercice leur a demandé de s’ouvrir à l’autre et de l’accueillir dans ses différences et ses aspects positifs.

Avant même de terminer cette rencontre, j’ai pu entendre les bienfaits qu’ils recevaient pour eux-mêmes et dans leur relation aux autres. J’ai pu percevoir la joie, chez plusieurs de ces jeunes, à vivre cette expérience, mais j’ai aussi vu le malaise, chez certains, à refléter de manière sérieuse des aspects positifs à leurs confrères et consœurs de classe. Se voir ainsi en positif et se le refléter n’est pas chose commune chez les jeunes, entre eux, même si cela peut être très constructeur.

À la fin de cette rencontre, j’étais habitée d’une question : « Qu’est-ce qui rend plus aisé, pour celui et celle dont l’image est plutôt positive, d’exprimer à l’autre ce qu’il ou qu’elle perçoit de ses forces? »

La réponse m’est venue de leurs partages. Les jeunes qui avaient moins de problèmes à dire des aspects positifs aux autres et à en recevoir sont ceux et celles qui en reçoivent généralement. Ils me partageaient avoir l’habitude de cela à la maison et avec leurs amis.

Comme parents ou éducateurs, nous portons tous cette motivation : être des artisans de croissance pour nos enfants. Dans ce cadre, la relâche scolaire est un moment propice pour vivre cette proximité de cœur avec eux et participer à les « faire grandir » en les observant dans leurs forces, en s’en émerveillant et en les leur reflétant.

Puissions-nous faire l’expérience d’un temps privilégié avec eux pendant la relâche scolaire; leur refléter ce que nous voyons de leurs beautés, de leurs forces et de leurs bons comportements afin de renforcer le positif en eux!

Bonne relâche scolaire!

Lorraine Roy, formatrice PRH

Partagez ...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

6 réflexions sur “La relâche scolaire, moment pour se retrouver, moment de proximité

    • Merci Madame Gauthier. Je suis heureuse que ce texte vous inspire et que les enfants soient votre priorité. Ils sont nos futurs dirigeants et ils ont besoin de notre encouragement. Effectivement il existe des outils pour nous aider. Bonne continuité avec les vôtres.

  1. C’est très vrai.
    Je vais faire l’exercice avec mes enfants et mon conjoint.
    Et cela me procure à moi un agrandissement de mon regard aimant envers mes proches car souvent dans le quotidien, ce qui me saute aux yeux, ce sont les manques,les faiblesses de mon conjoint et je suis parfois déçue et j’oublie de poser mon regard aimant.
    La lecture de ton expérience m’a permis de faire du pouce et d’agrandir mon regard sur ceux et celles que j’aime en pensant à leurs forces,leurs qualités et leurs talents.
    Merci
    Christiane du Honduras pour l’instant mais de retour au Québec en juin

    • Bonjour Christiane. Votre témoignage touche directement mon coeur d’aidante, de mère, et d’épouse. Je suis très heureuse que cet article permette un nouveau regard sur ceux que vous chérissez. Bonne fin de voyage et bon retour au Québec.

    • Oui, comme vous dites, madame Odette, nous devons mettre l’accent sur les forces, les qualités, les aptitudes naturelles de nos enfants, ce qui favorisera la confiance en eux.
      Lorraine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *