UNE AVANCÉE CRÉATRICE POUR NOTRE HUMANITÉ

Nous venons vous parler, aujourd’hui, d’une pièce de théâtre à grande portée sociale qui a fait le tour du monde… une pièce de théâtre faite de beauté, d’humanité, de fraîcheur, d’humour et de profondeur pour la personne humaine quel que soit son âge, quelle que soit sa condition… une pièce empreinte de beauté artistique, d’imagination, de créativité et de communication.

Une pièce de théâtre avec, aussi, de la danse moderne et du chant. Une pièce qui illustre comment, par amour et humanité, par intelligence et créativité, on peut rejoindre toute personne humaine, quelle que soit sa condition, quel que soit son degré d’avancée dans la maladie d’Alzheimer.

chaise roulanteDulcinée Langfelder, créatrice de la pièce intitulée Victoria, nous entraîne dans le monde de cette dernière. Aux prises avec la maladie d’Alzheimer, Victoria est une personne vivante, humaine. La pièce nous présente aussi le préposé qui s’occupe de Victoria avec soin et la relation qui s’établit entre eux. Cette relation entraine une étincelle de vie, de joie, de découverte ou d’imagination qui amène Victoria dans une possibilité de communication.

Alors, les yeux du cœur, de la tendresse, de la vie s’illuminent encore. Le préposé aussi reçoit. Il devient plus Lire la suite

Partagez ...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

La communication verbale dans le couple! Quelles sont les meilleures options?

Dès le début de cette aventure qu’est la vie à deux, en participant à la formation « Nous aimer, c’est quoi? », j’ai été touchée par la distinction que l’école de formation PRH fait entre le lien et la relation de couple. Nous pouvons lire dans le livre La personne et sa croissance : « Il importe de distinguer deux réalités qui sont en continuelle interaction entre les partenaires d’un couple : le lien qui les unit de fond et la relation qu’ils vivent entre eux. »1 Ce fondement m’a toujours guidée par la suite dans ma vie de couple, dans les moments heureux, les traversées parfois périlleuses, comme dans l’accompagnement PRH  que j’apporte aux personnes vivant en couple.

Individuellement, chaque partenaire est autonome. Il possède en son identité d’homme ou de femme des traits uniques que casse-têtesont ses qualités, ses valeurs profondes, ses talents qu’il actualise dans des engagements, des actions, des intérêts, des relations. Ce que l’on appelle « le lien », je le représente comme l’union de deux pièces de casse-tête qui se complètent et se ressemblent. Une partie du potentiel de l’un est liée au potentiel Lire la suite

Partagez ...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn